Aller chercher un cheval au pré.

  Si possible, éviter d’aller chercher un cheval dans un groupe avec du pain ou autres friandises, vous susciterez inévitablement une jalousie des autres qui se transformera en bagarre et échange de coups de pieds et démarrage en trombe, vous risquez de prendre un coup ou de vous faire violemment projeter.

 

Avant toute chose, votre licol doit être prêt avant de rentrer dans le prés, si vous commencez à dénouer les nœud de votre longe et licol devant un cheval qui a déjà du mal a être attrapé, inutile de vous dire qu’il va prendre la poudre d’escampette….

 

Le licol ne se met pas face au cheval comme on met une muselière a un chien car il y a de forte chance qu’il se sauve.

Vous devez être positionné dans le même sens que le cheval au niveau de son épaule, la boucle du licol dans la main gauche et la têtière dans la main droite, votre main gauche tenant le licol est au nivaux du poitrail, tandis que votre bras droit passe au dessus de l’encolure pour récupérer la têtière, de cette façon vous enlacez l’encolure de votre cheval l’empêchant ainsi de s’enfuir, seulement maintenant vous pouvez passer la muserole du licol et enfin la boucle.

Ramener un cheval au pré.

 
Je ne mets jamais la sécurité de la boucle du licol pour plusieurs raison ; le cheval peut s’accrocher, se pendre, tirer au renard ou un tas d’autres choses très inventifs ; il est dans ces cas la important de pouvoir relâcher le cheval sans avoir a se battre avec une boucle récalcitrante et un cheval qui se débat.

 
Quand vous ramenez le cheval au prés, il doit être relâché dans le calme c'est-à-dire que vous enlevez la boucle du licol mais vous continuez a enlacer l’encolure de façon a ce qu’il ne puisse pas partir tous de suite, vous devez le maintenir sur place juste 2 ou 3 seconde même le temps d’une simple caresse, ensuite vous relâchez le cheval en faisant un pas en arrière et toujours dans le calme c'est-à-dire, ne jamais faire de grand geste pour avoir le plaisir de voir votre cheval partir au galop en travers du prés….. Les chevaux prennent très vite cette mauvaise habitude mais le jour ou vous avez les bottes plantées dans 20 centimètres de boue et que votre cheval se sauve d’un bon parce que il a faim, il est content, il a froid….. et que vous n’avez pas eu le temps de déboucler, au mieux vous vous ferez trainer dans la boue avec les mains brulés par la longe, au pire vous vous prendrez un violent coup de pied au passage.

  Lorsque vous êtes accompagné d’une autre personne qui relâche également un cheval, les deux cavaliers se font signe de la tète afin de relâcher les deux chevaux en même temps.


Remonter les étriers.

 

Quand j’ai commencé à monter à cheval, le moniteur nous disait toujours de remonter les étriers quand le cheval est en attente ou attaché, il disait « on ne sais jamais » avec le temps je me disais « que veux tu qu’il se passe, il ne va pas passer son sabot en travers quand même, j’en ai pour 5 minutes… »

C’étais l’été, quand je suis revenu au bout de 5 minutes, le cheval se débattait dans le box, en voulant se débarrasser d’une mouche il avait mordu dans l’étrier et s’est coincé la mâchoire, j’ai été obligé de couper l’étrivière, le cheval n’a rien eu, il aurait put se briser la mâchoire, l’issue vous la connaissez ou il aurait put s’arracher les dents.

Le cas n’est pas singulier j’ai assisté une seconde fois au même fait, cette fois je n’étais pas responsable ….

 

Retour de balade.

 
Quelle que soit la durée ou la distance parcourus, les 2 derniers kilomètres ne se font qu’au pas, il est vivement conseillé de ne pas se faire un petit trop ou un petit galop pour finir et se faire plaisir …

Nos compagnons prennent très vite les habitudes, les arrangent à leurs manières car ils sont aussi très joueurs et finalement vous vous faite prendre la main et finissez la balade au grand galop sans frein et sans direction, arrivé a destination ils s’arrêteront d’eux même, mais en route que se sera il passé ???? Une chute, une voiture, un vélo un passant ou bien pire encore.

Dans le cas ou vous êtes accompagné et que l’un des chevaux vous embarque il est inutile et même très dangereux pour l’autre cavalier de se lancer dans une poursuite afin de rattraper le cheval embarqué, il y a de forte chance que vous ne le rattrapiez pas et pire encore les chevaux prendraient ça pour un jeu, une compétition et vous auriez deux chevaux embarqués.

Cheval qui tir au renard.

 
Certains jeunes chevaux tirent au renard, pour de multiples raisons souvent la crainte ou la défense lorsque vous approchez des antérieurs avec une brosse, que vous essayez de doucher de seller ou de brider, cela n’arrive pratiquement jamais quand vous travaillez vers l’arrière main.

Le cheval tire alors de toute ses forces en appuyant avec ses antérieurs jusqu'à se que la longe, le poteau ou le licol casse.

Malgré ce que l’on vous apprend a vos débuts, il est inutile voir très dangereux d’aller essayer de détacher votre cheval, pour plusieurs raison :

En vous précipitant vers l’avant de votre cheval en faisant de grand geste de peur pour le rassurer ou pour essayer de le détacher, vous aller l’affoler d’avantage….

De toute façon vous n’arriverez pas a défaire un nœud qui est serré par plus de 500 kilos de muscles… surtout qu’a ce moment la le cheval peux aussi vous bousculer violemment et donner un coup d’antérieur.

La seule chose à faire dans ce cas la c’est de se jeter vers l’arrière de votre cheval soit avec un balai soit en faisant un geste avec votre bras, ce qui aura pour effet de le rejeter vers l’avant.

Il existe plusieurs « sécurité » pour ces chevaux, la ficelle qui casse des que le cheval tire un peu, ou une longe élastique ….. Mais cela ne règle pas le problème votre cheval tire toujours au renard et risque de se briser le cou soit en tirant soit en faisant une pirouette quand la longe va se casser et ainsi se briser le crane sur le sol.

Tant que la longe, le licol ou quoi que ce soit céderont, il recommencera…..

Poser 2 licols et 2 longes solides et vous faire aider par quelqu’un qui reste avec un balai derrière prêt à intervenir.

Après deux ou trois séances vous verrez que le cheval abandonnera ce moyen de défense.

Ne pas « débrider » son cheval.

 
Tous le monde rêve de grands galops effréné sur la plage, ou sur un grand champ en friche, nous l’avons tous fait, moi aussi dans le passé, mais je ne le ferais plus, plusieurs raisons a cela.

-         quand vous avez un jeune cheval, il ne sais pas et n’ose pas le faire, il galopera toujours dans le calme car il n’a toujours connu que ça. Mais le jour ou vous lui montrerez qu’il peut galoper comme un dingue, comme vous, il va prendre du plaisir et se « débrider ».

Seulement il voudra à chaque fois aller plus vite, des fois quand il l’aura décidé et ou il l’aura décidé et vous ne pourrez rien y faire, il vous prendra la main ou se chauffera en marchant en « crabe » ou également très courant, se pointer « se cabrer » et se retourner sur vous si vous tentez de l’empêcher.

 

Vous pouvez également acheter un cheval qui a déjà été « débridé » il sera difficile de faire machine arrière, dans ce cas il faudra éviter de partir au galop toujours au même endroit et surtout a allure modéré, quitte a le faire marcher ou trotter longuement avant de prendre le galop, pour ne pas qu’il se dise « c’est ici que je part pleine balle d’habitude donc je le fait »

-         vous êtes des cavaliers, pas des cows-boys, pensez aux conséquences, à l’image que vous véhiculez, respectez votre cheval, les passants tous cela passe avant votre plaisir personnelle, vous ne savez pas à qui vous revendrez votre cheval, peut être pas à un cavalier confirmé qui se blessera au premier galop….

- De plus vous risquez de blesser votre cheval, car à grande vitesse, vous ne voyez pas les trous, les branches, les pierres, les tendons trop fragiles ou trop froids.

Vous prendrez bien plus de plaisir a avoir un galop cadencé ou vous pourrez profiter de la fusion avec votre cheval, ce plaisir est pour moi bien plus intense.

 

Cheval qui paddock:

 

On me pose très souvent cette question »pourquoi mon cheval ne veut pas sortir en ballade seul ? il fait demi-tour et se pointe (cabre)……. Que dois je faire ??

 

C’est normal…enfin presque……

 

Le cheval est grégaire, il  refuse d’être seul, séparé des ses copains……

 

Ajouter a cela une attitude un peu laxiste du cavalier ou simplement un petit niveau d’équitation, ou simplement la peur de réagir…..

 

Vous décidez de partir en ballade seul, vous montez directement au pied de l’écurie car souvent le cavalier n’aime pas marcher …..

 

Première erreur…..

 

Prenez l’habitude de faire disons 500 mètres avant de monter a cheval, premièrement de cette façons, le matériel tapis/selle se place correctement avant de ressangler ou moment ou vous aller monter.

 

Deuxièmement, vous serez moins confronté a ce « cheval qui paddock » puisque vous aurez emmené le cheval a pied un peu plus loin…..

 

Et voila environ 500 mètres sont parcourus…vous vous êtes éloigné de l’écurie, le matériel a eu le temps de se placer, vous ressanglez « avant de monter » car si le cheval paddock vous n’aurez plus la possibilité de ressangler a cheval et de gérer les demis tours et les cabrages….

 

Le cheval va aller de l’avant un petit moment plus ou moins court selon l’individu et va commencer a se bloquer, faire demi-tour et se pointer ……

 

Il va falloir tenir tête…..

 

Quoi qu’il arrive ne le laissez JAMAIS effectuer un demi tour complet……

 

Si il essai de tourner a droite, tournez lui la tête a gauche, sil il essai a gauche tournez lui la tête a droite, mais empêchez le de faire demi tour, même si vous avez l’impression de rester sur place ce n’est pas grave ….

 

Des que vous l’avez stabilisé dans la direction que vous vouliez prendre, mettez le en avant avec les jambes , ne le laissez pas réfléchir…..ne relâchez pas la pression, chaque pas effectués dans la bonne direction est un combat gagné…

 

Au bout de quelques séances ce comportement se calmera, vous pouvez vous aider d’une cravache, mais celle-ci s’utilise sur la croupe pour le porter en avant et surtout pas sur l’épaule qui le poussera en arrière….

 

 

 

 

 

Page facebook du site afin de faire connaissance, venez nombreux.

 

https://www.facebook.com/?sk=welcome#!/chevalconseils.sylvaincrt